Question: 

Tarification rétro-active - eFact

Answer: 

Le code 101135 ne pourra être attesté qu’une fois par patient et par médecin par période de 7 jours.

La prestation 101990, elle, ne pourra être attestée qu’une fois par patient.

Ces codes seront facturés uniquement en tiers payant et vous devrez obligatoirement choisir dans la liste des justifications la première ligne qui est totalement vide. En effet, ce code ne nécessite pas l’utilisation d’une justification pour pouvoir être facturé via le système tiers payant (eFact).

En pratique, si vous clôturez un contact, que devez-vous faire :

 

1.      Indiquez toujours que la prestation est pour le compte de la mutuelle (tiers payant)

2. Choisissez la première ligne de justification qui est vide car aucune justification ne sera nécessaire pour cette facturation tiers payante :

3. Supprimez les codes de consultations et éventuels suppléments déjà présents sur l’attestation et ajouter le code nécessaire 101990 ou 101135.

 

Attention :

·       Il ne faut surtout pas utiliser eAttest

·       Il est possible que la vérification eTar vous signale dans les premiers jours que la validation n’a pas pu être faite correctement. Ceci est dû au fait que toutes les mutuelles n’ont pas encore pu updater leur système informatique. Ceci ne remet pas du tout en question le paiement de ces attestations. Dans ce cas, vous pouvez quand même sauvez ces attestations et les facturer normalement via eFac.

Il est à noter que l’utilisation de ces codes est rétroactive à partir du 14 mars. Dans ce cadre, vous pouvez également créer de nouvelles attestations directement à partir du module de Tarification. Pour ce faire, il vous suffira de cliquer sur l’onglet Tarification et de sélectionner votre patient. Dans la fiche de votre patient, vous pourrez créer une nouvelle attestation. Après avoir choisi la date de cet avis, vous aurez ainsi la possibilité de faire un encodage tout à fait similaire à celui indiqué ci-avant et pour lequel vous trouverez ici un print screen détaillé :