FAQ

Comment puis-je activer les patients à haut risque âgés de 18 à 44 ans ?

Comment dois-je gérer l'activation pour les patientes enceintes et comment cela affecte-t-il la priorité de la vaccination ?

Les statuts de vaccination par ordre de priorité seront plus précis à partir du 3 mai en tant que :

Activation en tant que patiente enceinte (haute priorité)

Dans le dossier sous "Vaccinations", cliquez sur "Vaccination COVID-19" : "Activer comme patiente enceinte" pour activer cette patiente avec une priorité élevée.

 Ce bouton est visible pour toutes les patientes et ne peut être cliqué qu'à la demande de la patiente. 

Le statut Activée comme patiente enceinte a une priorité plus élevée. Ces patients seront donc plus facilement contactés pour la vaccination que les patients ayant le statut Activé comme patient à risque :

Après l'activation en tant que patiente enceinte, le statut est changé en Activé comme patiente enceinte :

Activation en tant que patient à risque (priorité)

Via le dossier des patients qui n'apparaissent pas dans les statistiques

Cliquez sur la vaccination Covid-19 : Activer comme patient à haut risque dans le dossier sous Vaccinations < COVID-19 pour donner la priorité à ce patient.

Les patients ne peuvent pas seulement être activés à partir du logiciel GP. L'ajout de ces statuts vous donne, en tant que médecin, un meilleur aperçu de la priorité avec laquelle ce patient recevra une invitation du gouvernement. Si le patient n'a pas été activé en tant que patient à risque, vous pouvez toujours augmenter la priorité d'activation

Seuls les médecins peuvent activer les patients en tant que patients à haut risque. Si vous voyez le statut Activé comme patient à haut risque dans le dossier, cela signifie qu'un médecin a activé ce patient.

Après l'activation, le statut Activé comme patient à risque est affiché :

Via les statistiques 18-44 ans et 18-64 ans

1) Allez dans l'aperçu des statistiques et filtrez sur les Audits de risque
2) Sélectionnez l'une des statistiques et cliquez sur Requête en bas à droite (ou lancez la recherche par un clic droit de la souris). 

3) Sélectionnez les patients qui n'ont pas encore été activés comme patients à risque (croix rouge).

La croix rouge a donc deux significations : "Non activé" ou "Non activé comme patient à risque" dans cette statistique. 

4) Cliquez sur la vaccination COVID-19 : Activer patient.

Non activé ou désactivé ou statut inconnu ? 

  • Non activé : le patient n'a pas encore été activé par un médecin généraliste ou une organisation.

 

  • Désactivé : le patient a été désactivé pour une certaine raison par un médecin généraliste ou une organisation pour une période déterminée ou indéterminée, par exemple en cas de refus de vaccination.

  • Statut inconnu : le numéro d'enregistrement du patient n'est pas encore connu dans la base de données gouvernementale. Patientez 24 heures, puis essayez à nouveau d'activer le patient.

 

Retour en haut ↑

Mise à jour le 30/04/2021 |PE|

Des patients de mon cabinet ont-ils été supprimés de la base de données de vaccination ?

Cela concerne un nombre très limité de patients.

Grâce à l'eHealthbox, vous recevrez un message si des patients 'DMG' ont été retirés de la base de données de vaccination.

Pourquoi ?

Dans une précédente mise à jour de Corona, nous avons déjà communiqué que le passage d'un certain type de vaccin dans l'activation individuelle des patients à risque pour le COVID-19 ne sera plus autorisé. Cette communication a également été envoyée par courrier le 21 avril 2021. 

Cette fonctionnalité a été initialement possible dans CareConnect à la demande des autorités compétentes. Quelque temps plus tard, il a été demandé de supprimer à nouveau cette fonctionnalité, car elle était contraire à l'avis du Conseil supérieur de la santé.

Pour ces patients, allez dans le dossier et activez le patient.

Avez-vous une erreur lors de la réservation du code de vaccination ?

Attention ! Vous ne pourrez cliquer sur «Continuer» sur le site Web de doclr que si le patient a déjà reçu une invitation. Si le patient n'a pas encore reçu cette invitation, le code de vaccination n'est PAS encore connu dans le système de réservation. À ce stade, le patient devra attendre l'invitation du centre de vaccination respectif.

Comparez vos données de vaccination des patients de votre cabinet avec vos collègues

L'équipe de production de CareConnect GP a travaillé dur pour intégrer un total de 43 statistiques pour le nouveau baromètre Audit couverture vaccinale : Veuillez également fournir ces chiffres sur une base hebdomadaire et les communiquer via l'audit de couverture vaccinale.
 
Cela vous permet de rester informé sur l'immunité de groupe au sein de votre cabinet ! Cliquez ici pour consulter le manuel et lire les questions fréquemment posées sur la campagne de vaccination. 

 

Vous vous demandez quand vous pourrez activer la deuxième statistique pour les patients à risque âgés de 18 à 44 ans ? La date est connue ! Consultez les informations relatives à chaque phase ici ! 

La synchronisation avec Vaccinnet est-elle correctement définie ?

Comment fonctionne la synchronisation avec CareConnect et Vaccinnet ? Il n'est pas nécessaire d'avoir une relation thérapeutique pour enregistrer une vaccination, mais il est nécessaire de la visualiser dans vos dossiers patients via Vitalink. Cliquez ici pour toutes les informations et spécifications.

  

Retour en haut ↑

Mise à jour le 22/04/2021 |PE|

Audit couverture vaccinale : Baromètre de la vaccination Covid-19

Quels sont les chiffres de l'immunité de groupe dans votre cabinet ?
Combien de patients ont déjà reçu un premier vaccin ? Combien de patients sont déjà complètement vaccinés ?
Quelle est la couverture vaccinale par profil de risque au sein du cabinet ? 

Ces questions trouveront une réponse dans le manuel ci-dessous.

Corilus et Sciensano font appel à votre bonne volonté et vous demandent de bien vouloir rapporter ces chiffres sur une base hebdomadaire.
Sur Healthstat.be, vous pouvez consulter les données transmises et les comparer avec les chiffres de votre région.

Important à savoir: 

Quand ? 
 - 1 fois par semaine. 
 - Entre le vendredi 12h00 et le lundi 12h00. 

Par qui ? 
 - 1 prestataire de soins par cabinet.

Est-ce facile ? 
 - En quatre clics pour l'envoi des informations (30 secondes).

Opération :

L'équipe de production de CareConnect GP a travaillé dur pour intégrer un total de 43 statistiques pour le nouveau baromètre Audit : Couverture vaccinale. Tout comme le baromètre précédent, il est accessible depuis la roue dentée en haut à droite.

Un prestataire de soins doit envoyer cette liste à Sciensano une fois par semaine. Ce prestataire de soins de santé doit remplir les informations sur le cabinet qu’une seule fois

Après avoir cliqué sur Lancer la requête, les données du formulaire électronique seront automatiquement mises à jour.

La vue d'ensemble montre le nombre total de patients répartis en groupes de patients par profil de risque.

 Nombre total de patients répondant aux conditions.

 Nombre de patients répondant aux conditions ET qui ont reçu le premier des deux vaccins nécessaires pour le COVID-19.

 Nombre de patients répondant aux conditions ET qui sont vaccinés pour le COVID-19. 

Cliquez ensuite sur Envoyer pour envoyer ces chiffres à Sciensano. Cette opération doit être effectuée entre le vendredi 12h et le lundi 12h. 

 

Retour en haut ↑

Mise à jour le 12/04/2021 |PE|

Questions sur la stratégie de vaccination

  • Une croix rouge dans la statistique audit de risque? 

Si une croix rouge est indiquée dans la statistique de phase 2 et le patient est indiqué comme 'Pas connu' ou 'Inconnu' , le numéro NISS n'est pas connu dans la base de données du gouvernement. Attendez 24 heures et essayez par après d'activer le patient.

  • Comment les patients sont mises au courant de l'activation comme patient à risque?  

Après avoir appuyé sur le bouton "+ COVID-19 vaccination: Activer patient ", un document sera envoyé vers Helena. Pour les patients qui n'ont pas Helena ni une adresse mail un pdf sera sauvegardé sur votre ordinateur. 
Si vous souhaitez généralement envoyer ce courrier via "No reply", le médecin qui effectue l'activation doit cocher cette option sous Utilisation de l'application:

  • Qu'en est-il des patients sans numéro d'enregistrement national (NISS) ?

Un numéro NISS dans le dossier est nécessaire pour l'envoyer à la base de données. Pour les patients sans numéro NISS, un numéro BIS peut être créé. Voir ici comment créer un numéro BIS

  • Par le passé, il a été recommandé que les patients, présentant un choc anaphylactique, soient vaccinés à l'hôpital. Cela devrait-il également être enregistré d'une manière ou d'une autre ?

Dans l'audit des risques, les patients pour lesquels un choc anaphylactique est enregistré n'apparaissent pas dans les résultats de la recherche. Si vous souhaitez activer ces patients en tant que patients à risque, vous devez le faire à partir du dossier individuel.

  •  Pour quels patients l'onglet covid-19 sera-t-il disponible dans le cadre des vaccinations ? 

C’est disponible : le patient dispose d'un DMG au sein du cabinet ou le patient n'a pas de titulaire du DMG.

Non disponible : le patient a un DMG avec un autre médecin ou le patient est inscrit dans une Maison Médicale.

C’est disponible pour la Maison Médicale : le patient est inscrit.

Non disponible pour la Maison Médicale: le patient n'est pas inscrit.

  • Dans un cabinet de groupe, tous les patients peuvent-ils être sélectionnés en même temps, ou chaque médecin doit-il passer par les phases séparément pour ses propres patients DMG ?

Il est recommandé que la phase 1 soit réalisée par tous les médecins du DMG. Les statistiques de la phase 2 doivent être réalisées par un médecin par cabinet.

  • Est-ce que seules les affections codées apparaissent dans la liste des patients à haut risque ? 

Oui, c'est exact, seuls les éléments de soins codés sont pris en compte. Lors de l'ajout d'un élément de soins, il est donc important de sélectionner un titre avec un code CISP. A cet effet, la phase 1 a été mise en place pour faciliter la recherche de cas sans codage..

Ajoutez un élément de soins à un ou plusieurs enregistrements à la fois en cliquant sur + après la sélection et en ajoutant le bon diagnostic.

  • Les éléments de soins doivent-ils être définis comme actifs pour être transmis ?

Réponse basée sur les informations du 24/03/2021 :

La maladie cardiovasculaire peut être passive ou active. Le diabète, l'insuffisance rénale chronique et la maladie pulmonaire chronique doivent être actifs.

  • Sur quelle base doit-on choisir une date pour la désactivation de la vaccination ?

La saisie d'une date n'est pas obligatoire. La date indique seulement une période fixe pendant laquelle le patient ne peut pas être réactivé.

  • Comment peut-on filtrer un patient qui apparaît dans les statistiques ?

Sélectionner tous les patients (1) ou activer ou désactiver un individu (2).

  • Puis-je suivre/exporter la liste des patients de l'audit diagnostique ?

Oui, sélectionnez les patients et cliquez sur "Exporter vers csv". Choisissez la spécification des informations sur l'assurance en dernier et cliquez sur "Exporter vers csv". La liste obtenue ne contiendra que les noms des patients (avec quelques informations supplémentaires). Ne cliquez pas sur "Exporter toutes les données médicales" car le fichier Excel ou Numbers contiendra alors trop de données redondantes.

  • Est-il possible de filtrer les codes CISP passifs des statistiques afin de savoir pour qui ils doivent être changés en actifs ?

Oui, cela est possible avec l'élément de soins de spécification < passif-pertinent.

  • Comment ces patients à haut risque sont-ils envoyés dans la base de données ?

Seul le numéro NISS est envoyé à la base de données des codes de vaccination après avoir cliqué sur le bouton "Vaccination COVID-19" : Activer le patient".

  • Un(e) assistant(e) médicale pourrait-il/elle également inscrire un refus de vaccination dans le dossier ?

Oui, cela est défini dans les droits d'accès des assistants médicaux dans CareConnect. Veuillez lire ce manuel sur les droits d'accès des utilisateurs. 

Il est important de préciser l'indication du refus. Sinon, toutes les vaccinations seront refusées, ce qui affectera le module de planification dans CareConnect :

 

  • J'ai parcouru l'audit diagnostique dans le passé et fait les démarches nécessaires. En faisant une nouvelle recherche, il y des nouveaux patients qui apparaissent?

Les requêtes pour l'audit diagnostique peuvent être effectuées plusieurs fois. La liste est dynamique, donc il se peut qu'il y a des nouveaux patients qui répondent aux critères. 

  • Si je fait l'audit pour insuffisance cardiaque, il y a des patients avec le code K77. Comment ça se fait?  

l'audit diagnostique pour insuffisance cardiaque de base et étendu cherchent les résultats ou un diagnostic cardiovasculaire a été enrégistré. Par contre les 4 audits diagnostiques cherchent les dossiers de patient ou il n'y a pas de code ICPC mentionné, mais ou ça peut être utile de l'enregistrer.  

  • Le consentement éclairé est nécessaire pour voir le statut de vaccination dans le DME? (activé ou pas activé)

Non, seulement un numéro NISS ou BIS est nécessaire. 

  • Un patient et son épouse ont tous les deux étés vaccinés. La vaccination du mari est visible mais pas la vaccination de l'épouse?  

Une relation thérapeutique est nécessaire pour visualiser les vaccinations via Vaccinations < Aperçu. Consultez le FAQ (synchronisation Vaccinnet via Vitalink)

  • Les personnes de 65 ans et plus peuvent être transmises comme patient à risque?  

C'est possible mais ces patients ne doivent plus être activés. 

  • La requête de CareConnect recherche les patients de 18 à 64 ans, pendant que dans vaccinations ce sont les patients de 45 à 64 ans. Pourquoi?

Nous avons suivi les conseils du Conseil supérieur de la Santé pour les patients de 18 à 64 ans pour des facteurs de risque spécifiques. Les patients de 18 tot 44 ans seront modifiés plus tard dans la campagne. 

  • La réactivation d'une personne malade se fait automatiquement?  

Non, la réactivation ainis que la désactivation sont faite manuellement et devra se faire à partir du dossier de patient. 

  • Les médecins doivent désactiver les patients malades? 

La désactivation des patients se fait par le médecin mais aussi par le centre de vaccination et/ou le patient même. 

  • Et les patients avec leur domicile aux Pays-Bas (ou un autre pays voisin)? 

Les patients avec un domicile aux Pays-Bas ou un autre pays voisin ne seront pas invités pour vaccination en Belgique. Un numéro NISS ou BIS en Belgique est obligatoire. 

  • Les patients qui habitent à Bruxelles ou en Wallonie peuvent se faire vacciner avec priorité? 

Non, les listes pour Bruxelles, Wallonie et Flandres seront tous dans la même base de données donc le systéme d'activation est exactement le même dans tous les régions. 

  • L'audit pour les patients à risque peut se faire pour envoyer des patients avec obésité ou maladie mentale?  Ou la population fragile?  

à partir du 2 avril vous retrouvez les détails de la requête dans la module des statistiques: 

 

 

Retour en haut ↑

Mise à jour le 02/04/2021 |YS|

Ligne du temps

Webinair

Retrouvez le webinaire ici

Après avoir appuyé sur le bouton "+ COVID-19 vaccination: Activer patient ", un document sera envoyé vers Helena. Pour les patients qui n'ont pas Helena ni une adresse mail un pdf sera sauvegardé sur votre ordinateur.

Si vous souhaitez généralement envoyer ce courrier via "No reply", le médecin qui effectue l'activation doit cocher cette option sous Utilisation de l'application:

Vidéo avec instructions

Campagne de vaccinations

La campagne de vaccinations est en cours et les statistiques de votre cabinet peuvent contribuer à celle-ci.

Questions sur la stratégie de vaccination.

Prenez connaissance de la phase en cours :

Sur cette page, nous vous tenons informés des étapes à suivre dans CareConnect General Practitioner pour effectuer correctement les audits diagnostiques et les exports. L'application sera faite en plusieurs phases.

Plus d'info sur le rôle de CareConnect dans la campagne de vaccinations
Plus d'info sur l'enregistrement des vaccinations dans CareConnect ? Cliquez ici pour consulter le manuel
Info sur vaccinnet.

Phase 1 : Exécution des 4 statistiques diagnostiques

Un numéro national valide doit figurer dans le dossier. Si aucun numéro NISS n'est connu, un numéro BIS peut être créé.

Identifiez les patients DMG qui peuvent se situer dans le groupe à risque mais pour qui il n'y a pas encore de diagnostic (= élément de soins) avec un code ICPC pour un des 4 diagnostics suivants :

  • Diabète avec code ICPC2 : T89, T90 
  • Insuffisance rénale chronique avec les codes ICPC2 : N18.0, N18.8, N18.9, U28, U88
  • Maladie Cardio-vasculaire chronique avec le code ICPC2 : K73, K74, K75, K76, K77, K78, K82, K83, K86, K87, K90, K91, K92, K93
  • Maladie pulmonaire chronique avec le code ICPC2 : R28, R79, R95, R96 

Allez vers les statistiques via la roue dentée en haut à droite. Quatre statistiques ont été ajoutées : 

  • Détection des patients âgés de plus de 18 ans avec DMG renouvelé ou terminé au cours des 2 dernières années au cabinet ET (valeurs de laboratoire anormales OU antidiabétiques oraux) SANS diagnostic codé de diabète de type 2. 
  • Détection des patients âgés de plus de 18 ans avec DMG renouvelé ou terminé au cours des 2 dernières années ET 2 valeurs de laboratoire eGFR (CKD-EPI) anormales l'une après l'autre SANS diagnostic codé d'insuffisance rénale chronique. 
  • Détection des patients âgés de plus de 18 ans avec DMG renouvelé ou terminé au cours des 2 dernières années dans le cabinet ET au moins 1 prescription de médication pour les voies respiratoires SANS diagnostic codé de maladie pulmonaire chronique. 
  • Détection des patients âgés de plus de 18 ans avec DMG renouvelé ou terminé au cours des 2 dernières années ET au moins 1 prescription de médication cardiovasculaire SANS diagnostic codé de maladie Cardio-vasculaire chronique ou d'hypertension.

 

  1. Cliquez pour chacunes des 4 statistiques sur 'Lancer la requête' et consultez la liste obtenue. 
  2. Via l'icône 'Tableau de bord' vous pouvez accéder au dossier des patients si vous avez des doutes sur le diagnostic. Les éléments de soins codés peuvent être ajoutés au dossier via 'Elément de soins - Nouveau'
  3. Cochez la case pour sélectionner tous les patients de la liste. 
  4. Décochez les cases individuelles si l'élément de soins n'est pas d'application pour le patient. 
  5. Le bouton 'Ajouter un élément de soins' est séléctionné d'office. Cliquez sur le '+' pour ajouter l'élément de soins pour les patients sélectionnés. 

Pour info : les Audits diagnostiques patients souffrant d’insuffisance cardiaque possible de base et étendue peuvent être utilisés de la même façon mais ne font pas partie du groupe à risque sélectionné pour la campagne de vaccinations. 

  6. Ajoutez l'élément de soins avec code ICPC pour lequel vour faites une recherche, comme par exemple 'Diabète'. Il est important que le codage soit visible tel que dans notre exemple car c'est sur cette base que l'exportation de la base de données sera faite. (phase 2)

  7. Cliquez sur 'Sauvegarder'. 

L'élément de soins codé sera ajouté dans tous les dossiers sélectionnés.

Certains patients ne peuvent pas avoir de DMG (ex. étrangers) mais font toujours partie des patients à risque et risquent de ne pas être vaccinés d'abord. Faites déjà une liste de ces patients afin de pouvoir les ajouter individuellement au groupe des patients à risque. (phase 2) 

Les éléments de soins actifs sont aussi visibles en bas à gauche à l'ouverture d'un dossier : 

 

Phase 2 : Exportation de la liste des patients à risque

La phase 2 commencera au début du mois d'avril 2021. Cela signifie que tous les médecins détenteur du DMG pourront compléter la liste des patients à risque dans la base de données en exécutant les statistiques :

  • Audit de risque : 18 - 64 ans avec facteurs de risque COVID-19.

Cette statistique inclus les patients avec les 4 éléments de soins codés ci-dessous. Il est donc fortement recommandé de réaliser correctement l'étape 1 et d'attribuer l'un des codes ICPC suivants :

    • Diabetes avec code ICPC2: T89, T90;
    • Insuffisance rénale chronique avec code ICPC2: N18.0, N18.8, N18.9, U28, U88;
    • Troubles CV chroniques avec code ICPC2: K73, K74, K75, K76, K77, K78, K82, K83, K86, K87, K90, K91, K92, K93;
    • Les maladies pulmonaires chroniques avec code ICPC2: R28, R79, R95, R96.

Un numéro national valide doit figurer dans le dossier. Si aucun numéro NISS n'est connu, un numéro BIS peut être créé.

La mise en œuvre des statistiques est nécessaire pour envoyer une liste de patients à haut risque à vacciner plus tôt que la population générale. Ce groupe, ainsi que les plus de 65 ans, sont les patients les plus vulnérables. Etant donné que les vaccins ne sont pas largement disponibles, la vaccination se fait par étapes.

Un patient qui ne peut être repris dans la liste des statistiques peut également être envoyé individuellement à cette base de données. Si ce patient était déjà présent dans la liste, ce n'est pas un problème car les patients envoyés en double seront éliminés de la liste. Seules les informations nécessaires seront envoyées, y compris le numéro national du patient. Aucune donnée médicale ne sera transmise.

Outre les données des médecins détenteur du DMG, la liste est également complétée par les mutualités pour les patients atteints de troubles graves, comme le cancer. En définitive, une liste unique est créée dans la base de données des codes de vaccination.

À partir de cette liste unique, des invitations seront envoyées aux patients par région. Ces invitations sont basées sur la base de données des codes de vaccination et sont envoyées par un médecin-gestionnaire du gouvernement Wallon.

Les maisons médicales ne peuvent effectuer ces actions que pour les patients inscrits.

Pour envoyer l'exportation, allez dans l'onglet 'Statistiques - Aperçu'.

  • Audit de risque : 18 - 64 ans avec facteurs de risque COVID-19.

Cliquez sur 'Requête' en bas à droite pour lancer la statistique.

 Astuce : Effectuez un clique droit sur la statistique de votre choix et cliquez sur 'Lancer la requête'.

 

   1. Lancez la recherche pour générer la liste des patients.
   2. Cochez la case générale en haut pour sélectionner tous les patients de la liste.
   3. Cliquez sur 'Covid 19 vaccination : Activer patient' pour envoyer ces patients dans la base de données.
   4. La signification des icônes est définie en bas.

Un patient peut être exporté individuellement à partir du dossier. Par exemple un patient sans DMG ou qui n'a pas été activé par les statistiques pour certaines raisons.

  5. Dans le dossier du patient, cliquez sur l'onglet 'Vaccinations - Covid-19'.
  6. Non disponible pour le moment jusqu'à nouvel ordre du Conseil Suprême de la Santé : 'Tous types autorisés' est indiqué par défaut. Le type de mRNA du vaccin ne peut être choisi que si le patient se conforme à au moins un des diagnostics.

  7. Cliquez sur le 'i' pour des infos détaillées.
  8. Cliquez sur 'Covid 19 vaccination: Activer patient' pour envoyer individuellement ce patient dans la base de données et ainsi l'activer.

 
Si un patient refuse la vaccination, vous pouvez l'indiquer dans le dossier sous l'onglet 'Info patient - Volonté -  Refus'.


La désactivation est toujours possible lorsque l'activation est déjà active. Dans le dossier du patient, allez dans 'Vaccinations - COVID-19'.
Si nécessaire, indiquez une date et cliquez sur 'COVID-19 vaccination : Désactiver patient'.

 

 Phase 3 : Exportation des patients à haut risque (priorité 2)

A partir du 28 avril 2021, les statistiques Audit de risque : 18 - 44 ans avec facteurs de risque COVID-19 seront visibles dans l’aperçu. La procédure d'activation de ces patients est la même que pour la phase 2.

 

Retour en haut ↑

Mise à jour le 26/04/2021 |PE|

eDMG : Adaptation des modalités de paiement et prolongations

A partir du 1er janvier 2021, vous devrez utiliser un dossier médical informatisé agréé pour la gestion du DMG et être inscrit au service MyCareNet « gestion du DMG » (eDMG). La facturation papier est donc supprimée à partir de cette date. En janvier 2021, les médecins généralistes ont reçu 20 euros supplémentaires pour chaque DMG payé entre le 1er janvier 2019 et le 30 septembre 2020 (date de prestation), ceci sans condition supplémentaire.

Le paiement se déroule comme suit :

  • Ouverture d’un DMG pour un patient qui n’a pas encore de DMG

Vous recevez votre honoraire dans un délai de 30 jours à partir de la réception de la notification si les conditions sont remplies (attestation de soins donnés pour la consultation ou la visite envoyée à l’organisme assureur, etc.).

Attention : si vous devenez détenteur du DMG d’un patient venant d’un autre médecin généraliste dans le courant de l’année, vous ne recevrez pas d’honoraires durant cette année. Les honoraires seront payés en même temps que les prolongations pour l’année suivante.

  • Prolongation d’un DMG

Vous recevez votre honoraire dans le courant de l’année de prolongation (en février), à condition qu’il y ait eu au minimum un contact avec le patient au cours de l’une des 2 années qui précèdent. Ceci est valable pour 2021. Les années suivantes, le DMG sera automatiquement prolongé s'il y a eu au minimum un contact au cours de l'année précédente, et non lors des 2 dernières. Si aucun contact n'a eu lieu, vous devrez créer une nouvelle notification DMG, de la même manière que si vous créez un nouveau DMG.

Afin que la notion de « contact » (consultation ou visite) puisse être établie, l’attestation de soins donnés sur laquelle figure le code consultation ou visite doit avoir été introduite en remboursement auprès de l’organisme assureur.

Attention (28/01/2021): Il se peut qu'actuellement les dates de fin de DMG ne soient pas toutes correctes dans l'onglet 'Remboursement'. En effet, suite au changement de cette année, les mutualités ne renvoient pas correctement certaines dates de fin. Ceci sera corrigé dans le courant du mois de mars, dès que les mutualités auront effectué correctement les prolongations automatiques de février.

Continuité des soins : Vos DMG accessibles aux autres médecins généralistes autorisés dans une seule et même pratique de groupe

Si, comme médecin généraliste, vous exercez au sein d’une seule pratique de groupe et gérez des DMG, vos relations thérapeutiques de type DMG seront étendues dans les prochains jours aux autres médecins généralistes autorisés exerçants exclusivement dans cette même pratique. Cela veut dire qu’ils auront aussi automatiquement accès aux données de vos DMG. Nous garantissons ainsi une meilleure continuité des soins, même en votre absence

Cliquez ici pour retrouver toutes les infos sur les modifications du DMG sur le site de l'INAMI.

Covid-19 : Mesures exceptionnelles pour les soins de santé et prestations

Les autorités ont pris des mesures supplémentaires pour faire face à la crise du Covid-19 dans le milieu des soins de santé.

Quelles sont ces mesures ?

  • 20 euros supplémentaires par DMG en 2020

Le montant pour la gestion du dossier médical global augmente de 20 EUR en 2020. Ceci est destiné à compenser l'augmentation temporaire des activités administratives liées à la crise du Covid-19.

Retrouvez plus d'info sur le site de l'INAMI via ce lien.

  • Déduction des investissements jusqu'à 25%

Le gouvernement a décidé de porter le pourcentage de base de la déduction pour investissement à 25%. Cette déduction majorée temporaire s'applique également aux professionnels libéraux qui investissent dans des immobilisations amortissables entre le 12 mars 2020 et le 31 décembre 2022. Cela ouvre certaines possibilités pour vos investissements en tant que prestataire de soins de santé !

Retrouvez plus d'info à ce sujet sur notre blog via ce lien.

  • Nouveaux codes de nomenclature pour les avis médicaux par téléconsultation

Les codes de nomenclature qui peuvent être utilisés pour une téléconsultation pendant la crise sont déjà connus :

- 101990 : Avis en vue du triage Covid-19

- 101835 : Avis en vue du triage Covid-19 pendant la garde organisée

- 101135 : Avis en vue de la continuité des soins

Précédemment, nous évoquions le fait que ces codes devaient obligatoirement être attestés via eFact. l'INAMI stipule cependant que ce n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.

Retrouvez toutes les infos sur ces codes sur le site de l'INAMI via ce lien.

Covid-19 Test Prescription Code (CTPC)

Les patients qui vont effectuer un test PCR doivent désormais disposer d'un code CTPC.
Le code de prescription du test Covid-19 est un code d'activation composé de 16 chiffres/lettres (en 4 blocs de 4) qui est envoyé au patient par SMS via le numéro 8811.
Ceci est généré via l’eForm " COVID-19 : Déclaration et demande d’analyse de laboratoire pour suspicion de COVID-19 ". Vous pouvez générer ce code et le remettre au patient.

Conseil : dans l’eForm, vous devez saisir le numéro de téléphone du patient : utilisez de préférence le numéro de GSM du patient à tester.

Pourquoi ?

  • Donner la priorité aux tests basés sur ce code d'activation
  • Lié à la raison de l'échantillonnage et la demande du médecin
  • Collecte de données par les autorités publiques

Où ? 

  • eForm :  « COVID-19 : Déclaration et demande d’analyse de laboratoire pour suspicion de COVID-19 »
  • En bas de l'eForm, aussi bien pour le médecin généraliste que pour le centre de triage

Dans quel cas ?

  • Personnes présumées infectées
  • Contacts à haut risque d'une personne infectée
  • Les personnes arrivant en Belgique en provenance de l'étranger et séjournant en zone rouge au cours des 14 jours précédents
  • Le patient est un travailleur de la santé ou un travailleur âgé (champ séparé obligatoire dans l’eForm)

Plus d'info/documentation du gouvernement et les types de codes : https://www.corona-tracking.info/infos-generales/glossaire/corona-test-prescription-code/?lang=fr 
Voir les situations possibles à partir de la semaine 43 : https://www.corona-tracking.info/labos/situations-possibles/?lang=fr

Dès que vous aurez demandé le code CTPC, vous ne pourrez plus modifier les données dans le formulaire.

 

Via https://www.masante.belgique.be/, les patients peuvent prendre rendez-vous dans un centre de prélèvement, uniquement s'ils disposent d'un code CTPC.

Attention:

Si un patient se présente dans un centre de prélèvement sans avoir réservé via l'application de réservation et sans code d'activation (CTPC), il ne sera pas testé, mais sera redirigé vers un médecin généraliste.
La personne testée peut consulter le résultat du test via https://www.masante.belgique.be/, et verra le résultat du test sur l'application « Coronalert » https://coronalert.be/fr/
Bien entendu, ce résultat est lié au code à 17 chiffres de l'application Coronalert enregistré avec l'application du laboratoire.

Contrôle de validité du code

Le patient peut déjà avoir reçu un code de prescription de test Covid-19 par SMS. Dans ce cas, vous pouvez vérifier la validité du code CTPC via le bouton PCR au sein d'un contact (consultation).

1) Faites un nouveau contact et cliquez sur le bouton 'Validation PCR-test (COVID-19)'.

 

2) Indiquez le code CTPC dans la barre de recherche 'Code prescription' et cliquez sur 'Rechercher'.

3) Vous serez connecté à l'application web 'PCR Prescription validation'. Là, vous pouvez vérifier si le code de test est valide et indiquer que vous avez passé le test. Plus d'informations sur les résultats possibles via https://www.corona-tracking.info/wp-content/uploads/2020/05/Verification-PCR-Test-Prescription-Manuel-utilisateur-.pdf

 

Mise à jour 27/11/2020 - K.R.

Coronalert : Comment utiliser l'application 'Coronalert' dans CareConnect ?

Si vous faites tester un patient pour le Covid-19, demandez-lui toujours s'il utilise l'application Coronalert. Si c'est le cas, demandez-lui d'utiliser son application pour générer un code test de 17 chiffres.

Transmettez ce code à Sciensano via l'eForm disponible dans CareConnect. Le code permet à Sciensano d'informer le patient de manière anonyme du résultat du test via l'application Coronalert dès qu'il est disponible.

Plus important encore, il permet au patient de notifier anonymement son infection aux autres utilisateurs de l'application avec lesquels il a eu un contact à haut risque. Ces contacts peuvent se faire tester.

Votre participation permet d'aider à contenir la propagation du virus. Le code comporte 17 positions pour des raisons de sécurité. Pour plus d'informations : www.coronalert.be

Où introduire ce code dans CareConnect ?

  1. Cliquez sur l'onglet 'Document - Nouveau' (ou via un nouveau contact)
  2. Sélectionnez un eForm relatif au Covid-19
  3. Dans le bas, indiquez que le patient utilise l'application Coronalert
  4. Complétez alors la date et le code à 17 chiffres

Statistiques : Vaccination contre la grippe, prescription sur Helena 

Ces statistiques vous permettront d’établir une liste des patients éligibles au vaccin contre la grippe tout en envoyant la prescription sur Helena. 

Les statistiques suivantes correspondent au descriptif ci-dessous : 

  • Patients éligibles à une vaccination contre la grippe - population filtrée par date de contact.
  • Patients éligibles à une vaccination contre la grippe - population filtrée par date de contact, sélection supplémentaire à l'âge compris entre 50 et 65 ans avec envoi des documents sur Helena.
  • Patients éligibles à une vaccination contre la grippe - population par DMGs.
  • Patients éligibles à une vaccination contre la grippe - population par DMGs, sélection supplémentaire à l'âge compris entre 50 et 65 ans avec envoi des documents sur Helena.  

Comment obtenir une liste de mes patients éligibles ? 

  1. Cliquez sur la roue dentée en haut à droite
  2. Choisissez « Statistiques »

 
  3. Cliquez la requête suivante par exemple : « Patients éligibles à une vaccination contre la grippe - population filtrée par date de contact ».
  4. Cliquez sur le bouton « Requête ».

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez une liste de vos patients qui sont répertoriés en fonction des statistiques que vous avez choisies.

 Lexique des icônes :

  • : Icône grisée : Ce patient est inscrit sur Helena et recevra sa communication mais, ne s’est pas encore connecté sur son compte.
  • : Icône bleue : Ce patient est actif sur Helena et recevra sa communication sur Helena.
  •    : Icône lettre : Ce patient recevra sa communication par mail.
  •  Icône Dossier tableau de bord : En cliquant, vous ouvrez le dossier du patient.
  •          : Si pas de symbole Helena, soit, le patient a refusé l’inscription soit, il n'y a pas de n° NISS dans sa fiche signalitique.           

Dans cet écran, vous avez trois possibilités : 

A.      Ajouter une prescription de vaccination.
B.      Envoyer une Invitation.
C.      Ajouter une planification.

N.B. : Il est recommandé d’effectuer ces requêtes en dehors des heures de consultations afin d’éviter une surcharge de nos serveurs.

 

 A.    Comment ajouter une prescription de vaccination ?        

  1. Sélectionnez-le(s) patient(s)
  2. Ouvrez le menu déroulant et, sélectionnez « Ajouter une prescription de vaccination »
  3. Cliquez sur le « + » pour ouvrir le module des prescriptions.

     4. Encodez/recherchez par exemple « 2021 ou Vaxigrip ».
     5. Sélectionnez-le en cliquant sur le « + »

    6. Complétez si nécessaire puis, cliquez sur « Sauvegarder ».

     7. Cliquez sur « Sauvegarder et publication sur Helena ».

À ce moment-là, une fenêtre "Explorateur Windows" s'ouvrira toujours pour vous demander de sélectionner un dossier sur votre disque dur dans lequel les PDF générés seront enregistrés. Cela se produit également lorsque tous les patients sélectionnés sont enregistrés sur Helena et disposent d'une adresse électronique, car en cas d'échec éventuel de Recip-e, un enregistrement automatique génèrera un PDF.

     De retour dans le module des « Statistiques-Requête », vous vous apercevez que : 
     8. L’exportation est terminée 1/1.

 Le patient reçoit un mail de notification qu’un document est disponible sur Helena.

 Aperçu du document sur Helena:

  La Prescription de vaccination est enregistré dans l’onglet « Médication », menu « Prescriptions ».

    Remarques :

      •  Pour les patients non-inscrits sur Helena, CareConnect génèrera un PDF des preuves de prescriptions et vous sera alors demandé de les enregistrer sur votre PC. 

B.Comment envoyer une invitation pour informer votre patient qui est éligible au vaccin contre la grippe ? 

    1. Sélectionnez votre/vos patient(s) dans la liste éligible.
    2. Cliquez sur « Envoyer une invitation ».

        3. Exemple : Recherchez en encodant « grippe ». 
        4. Une proposition de documents est affichée. Cliquez sur « Invitation vaccination contre la grippe, prescription sur Helena ».

     5. Le document est complété automatiquement. (Cependant, reste modifiable). 
     6. Cliquez sur « Envoyer ».

 

        7. L’exportation est terminée.

Le patient reçoit un mail qu’un document est disponible sur son compte privé Helena :

Exemple du document sur Helena du patient :

     Remarque :

    • Quand on fait une invitation, le nombre de patients n'est plus limité, comme auparavant.
    • Si le patient a refusé l’inscription sur Helena, l’invitation lui sera envoyée par mail. 

      C.  Comment ajouter une planification pour le vaccin contre la grippe ? 

1. Sélectionnez votre patient.
2. Dans la liste déroulante, choisissez « Ajouter une planification ». 
3. Cliquez sur le « + »
 

Le module de « Planification » s’ouvre :

  • Comme type, choisissez par exemple : « Prescription ».
  • Comme titre recherchez « Vaxigrip », complétez le cas échéant.
  • Sauvegardez.
  • Le document est enregistré dans l’onglet « Documents » et dans l’onglet « Planification »
  • Vous retrouvez les informations sur le « Tableau de bord » du dossier patient.

 

 

 

 

Last update CS : 17/09/2020 – P.E./K.R.

 

Pages